Sept cavaliers

Auteur : Jacques Terpant (d’après l’oeuvre de Jean Raspail)

Édition : Robert Lafont

Pages : 48 pages

Quatrième de couverture : 

Sept chevaliers quittèrent la ville au crépuscule par la porte de l’Ouest qui n’était plus gardée…

Mon avis :

Malgré de bons dessins / couleurs et des textes / dialogues d’une niveau littéraire soutenu, je n’ai pas embarqué dans l’histoire plus qu’il ne le fallait. L’histoire semble à première vue se dérouler pendant le Moyen Âge à l’époque de la féodalité, mais pourtant ils ont le télégraphe et des lignes de chemin de fer… peut-être que j’ai mal interprété aussi… je le saurais jamais parce que c’est une série de BD et je n’ai pas les suivants à ma disposition. Ce que j’ai compris, c’est que des enfants possédés par un quelconque sort sèment le chaos et que les chevaliers vont essayer de trouver comment les arrêter.

Anyway, je sais que c’est une histoire fictive, mais les incohérences historiques, je tolère pas trop ça haha 😉

Note : 3.5 / 5

Publicités
Cet article a été publié dans Bandes-Dessinées. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s