Absente pour la journée

Auteure : Christiane St-Pierre

Édition : Perce-Neige

Pages : 162 pages (+7 pages de postface, écrit par une professeure universitaire, que je n’ai pas eu le courage de lire)

Quatrième de couverture : 

Mademoiselle Anita pouvait maintenant se préparer à partir. Elle se dirigea vers la petite chambre attenante à la grande pièce et ouvrit la porte. Des centaines de cartes postales en tapissaient les meurs. Deux armoires vitrées regorgeaient de bibelots et de sculptures de divers pays. Au milieu de la pièce, le lit avait été remplacé par une longue table en bois, sur laquelle reposait un globe terrestre. Entre les deux fenêtres, juste dans le coin, un vieux fauteuil en cuir attendait la voyageuse. Mademoiselle Anita ouvrir le placard et sortit une valise pleine d’autocollants du monde entier. Tokyo reposait près de Melbourne, Grindelwald empiétait sur Madrid, et la Norvège, sur Bruxelles. Elle caressa longuement chaque destination. Ses yeux noirs prirent alors l’éclat d’un coquillage au soleil. Elle laissait ses doigts courir fébrilement sur la valise. Le geste était doux, presque sensuel. Tant de voyages à faire… Tant de villes à connaître…

Mon avis : 

Au départ, en lisant la préface, je m’attendais à un récit de voyage d’une femme nommée Anita Leduc. Le début du roman m’a fait comprendre que je faisais fausse route, mais que j’avais aussi raison.

À travers les récits de voyage de mademoiselle Anita à l’épicerie de son village, on retrouve la façon traditionnelle de raconter les histoires en Acadie ou dans tout autre petit village de campagne. Les gens de son village attendent avec enthousiasme ses retours de voyage afin de découvrir ce qu’elle a vécu, ce qui leur permettent de s’évader de la routine de leur quotidien puisque personne d’autre qu’elle ne voyage.

À travers ce roman, nous pouvons aussi découvrir (ou redécouvrir) les différents types de personnes dont sont composés les petits villages, les amitiés ou rivalités, les commérages à propos de l’inconnu. On peut aussi découvrir une belle histoire d’amour entre mademoiselle Anita et Michel qui ferait mourir d’envie toutes les femmes tellement c’est mignon!

Ce livre est une belle histoire pour s’évader, oublier les soucis du quotidien et apprécier notre petite vie.

Note : 4.7 / 5

Publicités
Cet article a été publié dans Livres acadiens, Romans. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Absente pour la journée

  1. Cécile Anne Chiasson dit :

    Déjà la couverture du livre est attirante et me fait déjà rêver. L’auteur nous fait découvrir des personnages attachants. Ce livre m’a amené le sourire au milieu de cet hiver interminable.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s