Hiver nucléaire

Auteure : Caroline Breault (Cab)

Éditeur : Front froid

Pages : 92 pages

Quatrième de couverture :

Dans un avenir rapproché où un accident survenu dans une hypothétique Gentilly-3 aurait créé un hiver perpétuel sur le Québec, Flavie prend le relais de sa meilleure amie Léonie sur son « shift » de courrier à motoneige, et doit se charger d’une livraison de bagels aux limites de la zone toujours habitée de Montréal…

Hiver Nucléaire est un récit de science-fiction sans prétention, qui réussit à nous toucher par son sarcasme toujours juste et ses personnages qui sont si proches de nous malgré leurs légères mutations génétiques !

Mon avis : 

J’ADORE!!!  C’est assez amusant d’imaginer un Montréal recouvert de neige à l’année et où les habitants et les animaux sont atteints de différentes manières par les retombées radioactives. Évidemment, j’espère que cela n’arrivera jamais dans la vraie vie!

Pour ce qui est de l’histoire, Flavie doit se rendre aux limites du territoire déblayé afin de livre des bagels à un couple très populaire. Malheureusement, selon sa cliente, elle n’aurait pas apporté les bons bagels… le copain de la fille en question décide de partir en chercher d’autres avec notre sympathique livreuse. C’est là que l’on découvre la ville de Montréal ensevelie sous la neige. La suite réserve bien de l’action et des péripéties, mais ça, c’est à vous de le découvrir. 🙂

Je dois dire que j’adore le personnage de Flavie, à la fois drôle et sarcastique , tout en ayant un grand coeur. J’aimerais bien avoir sa mutation génétique une fois de temps en temps mettons (je vais tout de même pas vous dire c’est quoi voyons!).

Les couleurs et le graphisme sont beaux.

Bref, c’est difficile de trouver un défaut à cette BD tellement elle est unique en son genre. Je suis certaine que ça va plaire autant aux ados qu’aux adultes.

Note : 4.8 / 5

p.s : Marcel ❤

Publicités
Cet article a été publié dans Bandes-Dessinées. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Hiver nucléaire

  1. Ping : Le Front (no.6) | Les chroniques littéraires de Georgette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s