Récit de l’extraordinaire et affligeant naufrage du baleinier Essex

Récit de l'extraordinaire et affligeant naufrage du baleinier Essex

Auteur : Owen Chase

Éditeur : Éditions Robert Laffont et Éditions France Loisirs

Pages : 158 pages

Quatrième de couverture :

Le 12 août 1819, l’Essex appareille avec vingt hommes à bord, en vue d’une chasse à la baleine dans le Pacifique. Après plusieurs mois de pêche, le navire, en plein océan, est attaqué par un cachalot géant. Le bâtiment sombre en quelques minutes et l’équipage se répartit sur trois canots. Leur odyssée va durer quatre-vingt-treize jours. Il y aura huit survivants.
Owen Chase, commandant en second, publie ce livre à son retour. Un témoignage à couper le souffle sur les baleiniers, sur l’enfance de l’Amérique, mais aussi sur l’exil et la solitude, sur la capacité animale de l’homme à supporter, au nom de la survie, ce qui ne doit pas l’être.

Mon avis : 

Ce qui est formidable (et pas, dans un sens), c’est que ce récit est totalement une histoire vraie et qu’elle ait été l’influence de l’oeuvre de Moby Dick. Faut noter que cela a été écrit en 1821 et que ce récit respecte les normes d’écritures de cette époque là. On a donc droit à une narration sobre et précise, sans la psychologie à cinq cennes auxquels ont est habitués.

À noter que ce récit peut être classé dans la catégorie drame, parce qu’afin de survivre, des humains ont été poussés par, les circonstances, à outre-passer les normes établies par la société et supporter ce qui ne devrait jamais être. Owen Chase nous raconte le rationnement auxquels lui et ses hommes on du se restreindre pendant trois moi, j’ai un peu de mal à croire que les naufragés ont fait preuve d’autant de discipline, mais s’il le dit, j’imagine qu’il faut le croire. (je reste quand même sceptique, c’est dans ma nature)

En bref, c’est un récit prenant et en tournant les pages, avec toutes les déboires qu’ils ont eux, on peut juste leur souhaiter que leur dérive en plein Pacifique finisse au plus vite.

Note : 3.8 / 5

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Romans. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s