Le mari de mon frère

Auteur : Gengoroh Tagame

Éditeur :  Éditions Akata

Pages : 181 pages

Quatrième de couverture : 

Yaichi élève seul sa fille. Mais un jour, son quotidien va être perturbé… Perturbé par l’arrivée de Mike Flanagan dans sa vie. Ce Canadien n’est autre que le mari de son frère jumeau… Suite au décès de ce dernier, Mike est venu au Japon, pour réaliser un voyage identitaire dans la patrie de l’homme qu’il aimait. Yaichi n’a pas alors d’autre choix que d’accueillir chez lui ce beau-frère homosexuel, vis-à-vis de qui il ne sait pas comment il doit se comporter. Mais ne dit-on pas que la vérité sort de la bouche des enfants ? Peut-être que Kana, avec son regard de petite fille, saura lui donner les bonnes réponses…

Mon avis : 

Yaichi est un homme au foyer qui élève seul sa fille, Kana. Un jour, Mike, le mari de son frère jumeau décédé débarque chez lui afin de visiter les lieux qui ont marqué l’enfance de son bien-aimé. Yaichi ne sait pas trop quoi dire, ni quoi faire avec ce beau-frère dont il ignorait l’existence jusqu’à tout récemment. Sur l’impulsion de Kana, qui adore et noue une certaine complicité avec son tonton canadien, il doit l’héberger chez lui. Ces moments entre Yaishi, Kana et Mike font remonter des souvenirs à propos de ce frère décédé.

L’ouverture d’esprit de la petite Kana est la clé de ce récit. En effet, c’est elle qui, avec ses questions, va amener un changement de perception chez son père. À travers les événements, on peut voir la différence de culture et de discours envers les homosexuels entre le Japon et le Canada. Il faut quand même préciser qu’il y a des différences de pensées, mais c’est quand loin des ‘clichés’ classiques. Yaichi n’est pas homophobe, il ne s’était seulement jamais posé de questions sur ce sujet encore tabou dans la société japonaise.

Les dessins sont simples, mais efficaces. On y ressent les émotions et on ne peut qu’être émus envers Mike qui est encore en période de deuil et s’attacher à la jeune Kana qui vient désamorcer les malaises. C’est une lecture qui se lis trop vite, on en redemanderais, heureusement, qu’il y a un tome 2. Bref, je vous conseille ce manga.

Note : Coup de coeur

 

Publicités
Cet article a été publié dans Romans. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s