Nimini-San, épisode 1

Scénario : Sandrine Garcia

Dessin : Rémi Maynègre

Couleur : Cab

Éditeur : Studio Lounak

Pages : 32 pages

Quatrième de couverture : 

Nimini-san est la grenouille la plus douée de l’école secrète de la Batra-Ninja. Sa première mission semble être des plus faciles : le clan des lapins, les Usagi, et le clan des lézards, les Tokage, se disputent autour d’une question de déboisement. Il doit aller constater les dégâts, s’il y en a…

Hélas, Nimini-San est également la grenouille la plus maladroite de toute la Batra Ninja… Arrivera-t-il à accomplir sa tâche sans embûches?

Suivez les traces de notre apprenti espion dans ce premier épisode des aventures de Nimini-San, où ce dernier sort enfin des murs de son école pour découvrir les mystères de l’île de Kawajima!

Mon avis : 

Ce premier épisode des Légendes de Kawajima raconte l’histoire de la grenouille-ninja Nimini-San, à la fois le meilleur élève de la Batra Ninja (l’école de formation), mais aussi le plus impulsif et maladroit de la classe. Étant le meilleur élève (je pense qu’ils c’est auto-proclamé meilleur élève), il ne cesse d’harceler ses profs pour qu’il l’envoient en mission, ce qu’ils vont fini par faire…  ils l’envoient enquêter du côté du clan des tokage qui voleraient du bois au clan des lapin! C’est peu après avoir quitté son école que les événements se corsent pour notre sympathique Nimini-San qui se retrouve dans un sale pétrin.

Malheureusement, ce premier tome ne contient que 32 pages et fait plus figure d’introduction, il faudra attendre le deuxième épisode pour connaître comment Nimini-San va faire pour s’en sortir et mener à bien son enquête. En attendant, même en le relisant, ses gaffes me font toujours sourire.

Même si le scénario est excellent, les blagues pouvant aussi bien atteindre les petits comme les grands, c’est le côté visuel qui vole la vedette. Autant au niveau du dessin que de la grande palette de couleur que l’on y retrouve. Le japon est à l’honneur puisque le dessinateur, Rémi Maynègre, semble être un grand amoureux du pays du soleil levant à en juger par son compte instagram (remi_a_montreal). À noter que Nimini-San n’est pas un manga, mais bien une bande dessinée version occidentale.

J’ai déjà hâte à la suite!

 

Note : 4.2 / 5

 

Publicités
Cet article a été publié dans Bandes-Dessinées. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s