Les Maîtres de l’Art : L’héritière

Auteur : Fabien Saint-Val

Éditeur : Les éditions ÉdiLigne Inc.

Pages : 301 pages

Quatrième de couverture : 

Apprendre que vous ne faites pas partie de ce monde pourrait sans doute vous anéantir… Découvrir que vous êtes attendu impatiemment dans un autre, dans le but de sauver toute une civilisation, est encore plus bouleversant!

Pourtant, telle est la terrible révélation à laquelle Léa et Drarion, deux adolescents, se voient soudainement confrontés après un tremblement de terre dévastateur.

Dans ce monde inconnu et terrifiant, nos deux héros devront apprendre à maîtriser la magie des éléments pour devenir des Maîtres de l’Art et pouvoir vaincre le cruel Gabriel, usurpateurs du royaume de Faralonn.

Entourés de créatures surréelles, réussiront-ils à délivrer le coeur d’Habask et à redonner aux Minandiens leur liberté perdue ?

Mon avis : 

Dans ce roman, on retrouve Léa fraîchement débarquée à San Francisco. À peine a-t-elle le temps de s’habituer à son nouvel environnement et de visiter un peu, un super gros tremblement de terre détruit la ville. Chanceuse dans sa malchance, Léa était partie en exploration dans un parc, elle assiste à la destruction en direct, s’inquiète pour ses parents, tombe dans un trou où elle trouvera une boite en métal, et s’évanouira. Pendant ce temps, Satine, une reporter trouve Drarion dans le même parc où est Léa. Ils trouveront cette dernière et ce sera le début d’une longue aventure qui les mènera dans leur monde natal où ils découvrirons la vérité sur leur origines. Ils côtoierons nombres de créatures fantastiques, amis ou ennemis, et apprendrons à contrôler peu à peu leurs pouvoirs. Fait étrange, je n’ai jamais vu quelqu’un tomber aussi souvent sans connaissance que Léa.

Côté écriture, ce roman fantastique pour adolescent est bien écrit et on plonge aisément dans l’histoire. Il manque quelque peu de suspense, on devine souvent la suite des événements, mais ça reste un bon divertissement.

Note : 4 / 5

Publicités
Cet article a été publié dans Romans. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s