Les chroniques d’Amos Daragon

Auteur : Bryan Perro

Éditeur : Perro Éditeur

Pages : 139 pages

Quatrième de couverture : 

Découvrez ces courtes histoires qui mettent en scène le héros et ses compagnons où les narrateurs nous racontent de quelle façon ils ont été émus, surpris, libérés ou subjugués par les talents exceptionnels d’Amos Daragon.

Grâce à son intelligence, ses pouvoirs et sa façon unique de concevoir les rapports humains, comment Amos a-t-il sauvé les icariens d’une grippe aviaire dévastatrice? De quelle façon s’est-il moqué du Seigneur Édonf dans sa jeunesse ou comment le prince de Berrion jongle-t-il avec les problèmes du quotidien dans le royaume?

Autant de petits récits à découvrir qui forment, une fois réunis, une grande aventure!

Mon avis : 

On s’entend que c’est un petit livre catégorisé pour les 9-12 ans. Les lecteurs de la première heure ont tout de même le plaisir de découvrir de nouvelles petites réalisations d’Amos Daragon et de ses compagnons à travers ces petites histoires. Dès la première chronique, le quatuor est de retour en grand et ils devront utiliser leurs habiletés afin d’aider le peuple des icariens. Évidemment, on ne peut s’empêcher de sourire devant les répliques de Béorf qui a toujours faim. Toutefois, si Amos est présent dans toutes les histoires, les autres sont parfois absents.

Comme ce n’est pas écrit comme la série principale, mais plutôt par une tierce personne qui est témoin des exploits d’Amos, l’action est beaucoup moins présente, voire absente à certains moments. Mais on apprécie quand même la logique implacable dont font preuve Amos et ses amis afin d’aider les gens à résoudre les problèmes.

Seul bémol, les nombreuses «coquilles» présentes dans le texte. À croire que les correctrices ont simplement passé le texte dans antidote sans prendre la peine de lire les histoires, sinon il n’y aurait pas eu des erreurs du genre : cou écrit coup et Sartigan écrit Sarti grand…

Bonus dans ce petit livre de chroniques, le tout est magnifiquement illustré par l’excellent Jeik Dion, le même qui a dessiné le tome 1 d’Amos Daragon en BD.

Note : 4 / 5

Publicités
Cet article a été publié dans Romans. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s