Les Tigres Bleus, Tome 2. Les mines de la veuve

Auteur : Yves Trottier

Éditeur : Les Éditions les Malins Inc.

Pages : 352 pages

Résumé : 

Après le massacre de son village par les forces de Morfydd le Brutal, Lia est capturée par des brigands et vendue comme esclave au propriétaire des mines de la Veuve. Insoumise et en colère, elle envisage dès lors de s’évader pour récupérer le sabre bleu de son père, retrouver son frère jumeau et se venger de Morfydd. Or, un événement extraordinaire se produira dans la forêt pétrifiée de Rochemort. Lia découvrira-t-elle le secret de ses origines légendaires?

Mon avis :

Si vous n’aviez pas encore lu mon avis sur le tome 1 de cette série, c’est ici.

Après l’attaque des Mandrills Rouges sur le village d’Angle-sur-Lac, les jumeaux et la princesse Céria sont séparés. La suite de ce tome se concentre uniquement sur Lia qui affrontera bien des obstacles. Certes, elles aurait pu s’éviter bien des coups en se pliant aux ordres de ses ravisseurs ou en réfléchissant un peu plus, mais ça aurait totalement à l’opposé de son tempérament fougueux et spontané. Au fil des événements, elle apprendra aussi qu’elle ne peut avoir une confiance aveugle envers ceux qui se disent ses amis. Les apparences peuvent être trompeuses, surtout quand les ambitions de chacun prennent le dessus!

Le grand point fort de ce tome réside encore une fois dans les scènes de combats. Elles sont tellement bien écrites que c’est comme si on est présent, à la fois comme spectateur, mais aussi dans le combat même. On peut ressentir la douleur et les pensées des combattants.

Je n’en avais pas parlé dans ma critique du tome 1, mais la façon qu’ Albéric Cyprien et Aubert Tibaud ont de s’exprimer me fait rire. On dirait de l’ancien français mélangé avec un style romanesque. Difficile à expliquer, mais c’est amusant. On ne sais pas trop ce qui arrive avec ces deux la après l’attaque, mais j’espère qu’ils ont survécu aux rokhs.

La fin de ce tome comporte une immense surprise. Je ne l’avait pas vu arriver celle-là. Ça promet pour la suite! Surtout que l’on doit encore découvrir où sont passés Zaki et Céria. J’ai déjà une foule d’hypothèses en tête.

Mention spéciale à la texture de la couverture et du signet. Un peu comme du sable. Ça tombe bien, l’aventure se déroule dans le désert.

Note : Coup de coeur ❤

Publicités
Cet article a été publié dans Romans. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s