Jolly Jumper ne répond plus

Auteur : Guillaume Bouzard

Éditeur : Dargaud

Pages : 48 pages

Quatrième de couverture : 

Lucky Luke. L’homme qui a eu l’idée de tirer sur son ombre.

Mon avis : 

Un tome hommage au Lucky Luke de Morris. Il y a bien entendu de multiples références à l’univers de Lucky Luke, certaines amusant, d’autres qui ratent complètement leur coup, des personnages marquants qui reviennent le temps d’une histoire et des répliques (pick-up lines) classiques tournées en dérision plus que nécessaire (surtout avec Joe qui veut tuer Lucky Luke).

En résumé, Lucky Luke doit se rendre au pénitencier parce que les frères Dalton veulent lui parler. Leur mère, Ma Dalton, à été kidnappé et leur ravisseur leur demande une rançon. Pour ce faire, ils doivent ce rendre personnellement au ranch du vieux MacFenwick avec le butin demandé. Lucky Luke sera mandaté de les escorter jusqu’au point de rendez-vous et ensuite de les ramener au pénitencier.

Perso, visuellement parlant, je n’aime pas vraiment le style de l’artiste. Les décors sont assez bien, mais les personnages sont grossiers. Peut-être que j’aurais aimé si ça avait été avec un tout autre univers que ceux de mon enfance.

Bref, ça ne vaut pas l’achat, mais c’est quand même amusant à lire une fois.

Note : 3 / 5

Publicités
Cet article a été publié dans Bandes-Dessinées. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s