Les hommes ne lisent pas de romance

Auteur : Nico Bally

101 pages (format epub)

Résumé : 

Roméo Galli rêve de devenir journaliste criminel. Mais le seul job qu’il parvient à décrocher est la nécrologie de Lady Myrtille, une célèbre romancière qui a écrit une centaine de romances. Trop macho pour avoir déjà ouvert un livre à l’eau de rose, Roméo va devoir s’y plonger sérieusement, surtout qu’il sent que cette mort prétendument naturelle pourrait bien être un meurtre…

Aidé par la charmante petite-nièce de la romancière, hébergé par son père qu’il n’a pas vu depuis vingt ans, coincé entre une éditrice sulfureuse, un vieux grincheux, des jumelles pâtissières et toute la population farfelue du village le plus paumé du monde, Roméo va devoir gérer une enquête tortueuse, une histoire d’amour maladroite et… un lapin et un chat caractériels.

Entre comédie feel-good, romance légère et enquête littéraire, « Les hommes ne lisent pas de romance » rend hommage aux livres les plus méprisés et les plus lus de l’histoire de la Littérature : les romans à l’eau de rose.

Mon avis : 

Ce livre a comme mérite de m’avoir presque donné envie de lire un roman romance… mais non, je ne ferais jamais ça. 😉

Plus sérieusement, j’ai tellement adoré ce roman que je ne voulais pas prendre de pause dans ma lecture. On suit Roméo Galli, il en route pour son village natal pour séjourner chez son père qu’il n’a pas revu depuis 20 ans. La raison : il est sans emploi et ne peut payer son loyer. Il constate que rien n’a changé à Croquignole-les Pins. Sauf pour Lady Myrtille, l’autrice (oui, oui, autrice) de romances, est décédé. Pour Roméo, cela sent mauvais, la noix de coco plus précisément, et il décide de mener son enquête avec l’aide de la nièce de l’autrice.

L’écriture est fluide et très agréable, on embarque aisément dans l’histoire. Les références de début de chapitres sont choisis de main de maître et sont tout à fait en lien avec ce qui va suivre. Je dois avouer que j’ai été trop paresseuse pour trouver de quels romans ils provenaient, mais pour les plus brave et les amateurs de romances, ça pourrait être un bel exercice, voire de belles découvertes.

Note : Coup de coeur ❤

 

Merci à Nico Bally pour le SP!

Publicités
Cet article a été publié dans Romans. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s