Le Pharmachien 3

Auteur : Olivier Bernard

Éditeur : Éditions Les Malins

223 pages

Quatrième de couverture : 

Le lait est-il un poison mortel ? L’intestin est-il vraiment ton deuxième cerveau ? Les médecines vieilles de 4000 ans sont-elles nécessairement meilleures ? Les OGM menacent-ils l’humanité ? Le remède contre le cancer est-il gardé secret par Big Pharma ? La science est-elle une nouvelle religion ?

Bienvenue dans le monde des arguments qui n’ont pas d’allure ! Si tu as l’impression que les études scientifiques se contredisent constamment, que les experts se battent entre eux pour avoir raison, que les gens prennent leurs opinions pour des faits et qu’il est pratiquement impossible de détecter les fausses informations sur la santé, ce livre va changer ta vie. Il t’apprendra à reconnaître certains types d’arguments douteux que tu rencontres partout (dans ta famille, dans les médias, sur le web, sur la place publique) et qui sonnent l’alerte de la niaiserie. Ce guide te permettra de t’immuniser contre les faux débats et les arguments bidon, mais aussi de répliquer en beauté à ceux qui disent n’importe quoi.

Mon avis : 

En bref, c’est un guide parfaitement vulgarisé pour ceux qui croient à tout ce qu’ils lisent ou entendent… Évidemment, ce guide ne donne pas toutes les bonnes réponses sur tout les sujets concernant la santé, mais c’est un début de piste, et surtout il peut permettre aux gens de dénicher les arguments qui ne font pas d’allure.
On retrouve de tout là-dedans, avec des références imagées provenant de la culture populaire. J’ai tellement aimé la section Pokémon, les références aux superhéros, sans oublier la section consacrée à Gilberte. (Faut avoir lu les deux premiers pour comprendre) Comme les tomes précédents, des autocollants super cool complètent ce livre #teamgalilée

Note : J’adore! ❤

Publicités
Publié dans Ouvrages de référence | 1 commentaire

Ewa

Ewa par BiasottoAuteur : Matthieu Biasotto

Auto-édition

372 pages (Amazon Kindle)

Quatrième de couverture : 

Elle s’appelle Ewa. Elle est particulière. Elle ne doit jamais se regarder dans un miroir. Jamais. Son don étrange est une malédiction qu’elle ne maîtrise pas. Son passé est difficile à porter. Il lui est impossible de partager son secret. Elle ne peut faire confiance à personne. Enfermée «pour son bien» à Miedzeska, dans une pension pour filles au cœur de la Pologne, Ewa survit entre humiliations et sévices. Elle serre les dents en rêvant d’évasion, mais personne ne s’échappe de cet internat. Alors pourquoi des filles disparaissent-elles sans laisser de traces ? Que deviennent-elles ? Et surtout, qui sera la prochaine ? Ewa ne doit jamais céder à l’appel des miroirs, elle le sait. Elle a juré. Et si la vérité se cachait dans son reflet?

Mon avis : 

Voilà un thriller écrit dans un style accessible, tout en étant dur par moments. On est entraînés dans une histoire qui pourrait passer comme gothique et surnaturel, avec comme toile de fond, l’Europe de l’Est du début de la 2e guerre. Mais pour revenir au niveau surnaturel, c’est ce qui permet de mieux faire passer ce qui ne serait pas acceptable en temps normal.

La jeune Ewa, 15 ans, est la seule rescapée d’un crime affreux dont on ne connait que des bribes. Son oncle, qui a en la garde après cet événement, décide de l’enfermer dans un orphelinat qui a une mauvaise réputation. Dès lors, c’est une vie pensionnaire remplie de douleurs et de traumatismes qui suivront. Pourtant, elle ne doit pas avoir recours à son «don» pour l’aider à traverser les épreuves. Heureusement pour elle qu’elle se fera un allié en la personne de Maciej, le fils l’homme à tout faire du pensionnat. Ce duo tentera de découvrir les non-dits de l’établissement.

Tout le long de ce roman, une foule de questions nous submerge. Alors que les péripéties s’enchaînent, on tente de découvrir la vérité et pourtant, j’ai été totalement bluffé par les révélations finales!

Note : 4.75 / 5

 

Publié dans Romans | Laisser un commentaire

Autopsie d’un coeur amoureux

Autopsie d'un coeur amoureux par HaulinAuteure : Karine Haulin

123 pages (version pdf)

Extrait : Il m’a quittée ce matin.

Je me rappelle le bruit grinçant de la porte qui se referme sur son corps frêle.
Corps soudain vêtu de transparence.
La mine basse et les gestes hésitants.
Et la voix mal assurée, tremblotante. Quelques mots simples mais violents, foudroyants.
Tombé amoureux- Une autre- Désolé- Partir.

Ces mots, ils pouvaient exister pour les autres. Mais ni lui ni moi n’aurions dû pouvoir les prononcer.
Ces mots, il n’aurait pas dû les connaitre.
Je le regarde et c’est un étranger que je vois. Un enfant gauche, maladroit, ne parvenant pas à soutenir mon regard. Un corps mou qui ne cherche qu’à fuir.
Il est déjà dans une autre vie, loin de la mienne.

Il n’est que faiblesse à ce moment précis.
Une ombre qui s’efface dans l’obscurité d’un couloir.
Huit années de ma vie qui s’envolent aussi vite qu’une feuille dans le vent de l’automne ».

C’est ainsi que Marie décrit le départ de Pierre, départ qui signe pour cette femme de presque quarante ans le début d’une descente aux enfers.
Entre détresse, solitude, souvenirs obsédants et questionnements, elle va tenter de se relever, jour après jour, tant bien que mal.
Mais certains événements vont rendre cette tâche difficile.

Bienvenue au plus près d’un cœur brisé, un cœur amoureux

Mon avis :

Un roman portant sur une rupture douloureuse. Marie n’avait pas vu venir l’échec brutal de son couple et l’a assez mal pris. En effet, son ancien compagnon l’a quitté pour une autre. À travers ce livre, on va revivre, bribes par bribes, l’histoire de son couple, de leurs débuts à la rupture. Le tout est raconté avec des émotions profondes et de la poésie.

Après la surprise de l’échec de son couple et le départ de Pierre, Marie est assez triste, voire déprimante au début de ma lecture. Puis, elle a fini par reprendre le cours de sa vie et continuer à vivre malgré la douleur. Elle réalise qu’il y a toujours du positif dans les périodes sombres.

Note : 3.5 / 5

Publié dans Romans | Laisser un commentaire

L’improbable voyageur

Couverture de L'improbable voyageur par Karine van de VeldeAuteure : Karine van de Velde

224 pages (version pdf)

Résumé : (Simplement)

Ainsi que l’écrit Djamel Boussafsaf dans sa préface : « L’Improbable Voyageur est un périple fantasmagorique et un égarement magique dans les charmes, les ergs et les vents d’un désert qui semble disposé à nous révéler ses plus intimes mystères sous la plume inspirée et inspirante de Karine van de Velde ».
Ce premier roman de l’auteure nous entraîne dans les pérégrinations de ce personnage mystérieux qu’est L’Improbable Voyageur.
Nous partons à la découverte des grandes épopées sahariennes et des tribus qui peuplent le désert. Mais au lecteur de deviner les lieux et les époques, tel est le souhait de l’auteure.
Les questions existentielles des personnages qui gravitent autour du héros sont les reflets de nos propres questionnements.
Un roman d’aventure pour ceux qui aiment les grands espaces.

Mon avis :

Oh que j’ai plongé totalement dans ce roman. j’ai été totalement séduite par ce récit raconté aux accents du traditionnel conte oral dans un pays de vent et de sable.

L’écriture est fluide et les chapitres courts, alternent entre l’improbable voyageur et celle qu’il a laissé derrière en Europe. Ainsi que le point de vue du gouverneur à quelques reprises. À travers ce chassé-croisé, nous proviens des questionnements sur les origines de l’improbable voyageur, le tout va être magnifiquement décortiqué dans le dénouement.

En bref, c’est à la fois un voyage extérieur dans les contrées désertiques du Sahara et un voyage intérieur à travers les questionnements des différents personnages.

Note : Coup de coeur ❤

Publié dans Romans | Laisser un commentaire

L’essentiel

Couverture L'essentielAuteur : Frédéric Marcou

Éditeur : Atramenta

114 pages (version pdf)

Résumé (auteur) : 

Ce livre reprend les autres livres déjà parus, c’est le meilleur de ce que j’ai fait auquel j’ai rajouté des inédits, plus quelques dessins originaux.

Mon avis : 

Ce livre est un recueil de poésie et de nouvelles qui ont, pour la plupart, déjà été publié lors de ses publications précédentes. À travers des thèmes tels que l’amour, la douleur et la souffrance, ainsi que sa rétroaction du métier de poète, nous découvrons un auteur sincère qui se met à nu pour célébrer ses 10 ans en tant qu’auteur.

Bien que certains poèmes ne m’ont pas touché plus qu’il ne le faut, jai particulièrement aimé la section des géniales inventions du professeur Fred. Ses inventions sont racontés de façon amusante par un professeur qui a reçu la mention assez bien. Au travers de cet humour, on ressent que l’auteur a envie d’un monde meilleur et il nous fait réfléchir.

En bref, ça se lit rapidement et on découvre un auteur rempli de sincérité.

Note : 4.5 /5

Publié dans Romans | Laisser un commentaire

Le libraire de Kaboul

Résultats de recherche d'images pour « le libraire de kaboul »Auteure : Asne Seierstad

Éditeur : JC Lattès

Quatrième de couverture : 

Asne Seierstad a vécu le printemps qui suivit la défaite des taliban chez Sultan Khan, libraire à Kaboul. Elle nous fait partager, dans ce récit très vivant et toujours respectueux, la vie quotidienne des épouses, enfants, frères et sueurs d’une famille où chaque destin est riche d’émotion et dont le chef incontestable est Sultan, l’amoureux des livres.

 » Quand les communistes sont arrivés, raconte-t-il, ils ont brûlé tous mes livres, après il y a eu les moudjahidin, trop occupés à se battre entre eux pour se soucier de moi, mais une fois le régime des taliban installé, mes livres étaient de nouveau condamnés au bûcher.  »

À travers cette chronique saisissante, c’est un Afghanistan aux mille facettes que l’on découvre, un pays en ruine et en pleine renaissance où un peuple tente timidement de se défaire du passé dans l’espoir d’une vie meilleure.

Mon avis : 

Oh que je suis contente de ne pas être née femme dans cette famille! Sultan, le chef de la famille, a beau être un amoureux des livres, il n’en demeure pas moins un tyran qui ne pense qu’à l’argent. Heureusement pour lui que l’auteure, qui a séjourné dans sa famille, n’a fait que relater les événements dont elle a été témoin et qu’elle ne livre pas ses pensées. On a donc tout le loisir de constater de quoi est composée leur vie quotidienne et de se faire notre propre idée. Puisqu’elle a vécu avec eux pendant un certain temps, elle a pu se lier avec les différents membres de la famille et entendre leurs confidences, que’elle couche sur papier dans ce livre. Une façon de découvrir l’Afghanistan dans son quotidien du début des années 2000, au delà de ce qu’on avait pu voir dans les nouvelles de l’époque.

Note : 4 / 5

Publié dans Romans | Laisser un commentaire

Destinés, tome 1 : Un nouveau départ

Destinés, tome 1 : Un nouveau départ par BarnassonAuteure : Lucie Barnasson

Éditeur : Éditions Mots en Flots

389 pages (version EPUB)

Résumé :

Lénia vit dans un monde où toute mélodie est interdite, pire même, puisqu’elle y est considérée comme nocive ! La population vit donc depuis plus d’un siècle réfugiée sous des dômes insonorisés. Cependant, contrairement à ses semblables que cela n’a jamais empêchés de continuer à vivre normalement, la jeune adolescente se sent enfermée, prisonnière de cette vie tout autant que des dômes. Sa rencontre avec Tristan apporte enfin toute la lumière sur le mystère de ce mal-être, et Lénia découvre qui elle est vraiment. Mais qui est cette ombre mystérieuse et sombre qui semble la suivre jusque dans ses cauchemars ? Et quel terrible secret cache-t-elle sous sa cape au revers de sang ?

Mon avis : 

Je décrirais ce romans comme étant un mélange de dystopie (il se déroule 200 ans après notre ère), de fantastique avec une petite dose de romance. Ce premier tome débute en douceur, le temps de présenter les personnages et leurs univers, avant d’augmenter en intensité au gré des révélation et les péripéties qui en découlent. Tous a d’ailleurs été pensé puisque de petits détails qui pourraient être tout à fait insignifiants finissent par revenir et nous en apprendre plus. Bref, l’intrigue est bien menée.

Imaginez-vous vivre dans un dôme, coupé des bruits de la nature. Personnellement, je trouverais ça pénible, mais c’est pourtant ce que vit les personnages de Destinés. Suite à un combat entre des gens possédants des pouvoirs, les non-magiques se sont réfugiés sous des dômes et ont débuté une vaccination qui empêche les gens de pouvoir écouter de la musique et tout ce qui y ressemble. Les gens ne peuvent donc plus entendre de musique sans souffrir. Ils ont procédé à cette vaccination parce que les ‘magiciens’ tiraient leurs pouvoirs de la musique.

Pourtant Lénia peut entendre de la musique et sortir du dôme sans ressentir le moindre mal. Elle se sait différente, mais ne comprend pas pourquoi. Cela va changer le jour où elle entrera à Solcadina, se fera des amis et rencontrera son âme soeur, Tristan. Cela marquera aussi le début de grandes révélations. Même si on en apprend pas mal, beaucoup de questions demeurent en suspend et on a pas vraiment d’idée de comment cela va évoluer. Il faudra donc lire la suite!

Note : 4.75 / 5

Publié dans Romans | Laisser un commentaire