E-Storic

E-STORIC par PalpantAuteur : Thomas Palpant

Auto-Édition

109 pages (format epub)

Quatrième de couverture : 

Et vous, comment réagiriez-vous si TOUT ce que vous avez fait sur le web depuis deux décennies était dévoilé au grand jour ?

L’historique Internet de la planète est en fuite. Persuadé d’un incident éphémère, je tente de résister à la panique ambiante. Et pourtant, j’allais moi aussi être pris dans la tourmente d’une crise sans précédent, qui accoucherait bientôt de profonds bouleversements. D’espoir en désillusions, rien ne serait plus jamais comme avant…

Un roman d’anticipation réaliste sur notre société obsédée par l’apparence et le jugement porté aux autres, qui se veut une réflexion sur Internet et l’usage que nous en faisons.

Mon avis : 

Comment réagiriez-vous si toutes vos données internet seraient visibles par tout le monde du jour au lendemain? Pire, que cette ‘fuite’ régisse maintenant vos chances d’obtenir un emploi ou vous catégorise selon un genre de personne. Cette violation de vie privée deviens alors une catastrophe pour bon nombre de gens. On constate tous les changements que cela apporte via le jeune garçon qui narre cette histoire.

Côté écriture, je me suis laissée emportée et, bien que ce soit un roman d’anticipation, je suis pas mal certaine que l’auteur connaît parfaitement son sujet. Je dois même avouer qu’au fur et à mesure que la fuite internet prend de l’ampleur et qu’on découvre de nouvelles conséquences, je me posais des questions sur ma propre utilisation d’internet. J’ai pas «freaker» mais ça me donnait quand même quelques frissons! On peut dire mission accomplie en ce qui concerne la réflexion que suscite ce roman.

Je vous laisse en vous mentionnant que je m’octroie un 85% (modeste de même). Va falloir que vous lisiez le livre pour comprendre. 😉

Note : 5 / 5

Merci à Thomas Palpant pour l’envoi de son roman!

Publicités
Publié dans Romans | Laisser un commentaire

Les proies du temps

Couverture de Les proies du temps par Sébastien FillionAuteur : Sébastien Fillion

Éditeur : Éditions Le Lion Rouge

291 pages (version epub)

Quatrième de couverture : 

Liées par une étrange prophétie, Nellie et Stella décident de tout plaquer pour partir ensemble. Une île oubliée des cartes les appelle. Là-bas peut-être ces amies de toujours parviendront-elles à donner un sens à leur existence. Mais on ne se coupe pas du temps comme on se coupe du monde. Au-dessus d’elles, une horloge étend ses ombres…

Mon avis :

Peut-on échapper à son destin? Surtout si on vous apprend qu’il ne vous reste que quelques jours à vivre! La bohémienne les avait pourtant prévenues qu’il n’était pas bon de connaître cette fatalité. Pourtant Stella et Nellie ont toutes deux passé outre les avertissements afin d’assouvir leur curiosité. Afin de déjouer le destin, ou profiter du temps qu’il leur reste, elles vont s’octroyer des vacances dans l’île paradisiaque d’Edenia. Où est cette île, personne n’en est vraiment certain. Ce qui est certain, c’est que cette île luxueuse est parfaite… à première vue. En réalité elle est étrange et pleine de secrets. Les deux amies vont en avoir pour leur argent! Elles se verront embarquer dans une foule de péripéties.

Côté écriture, on se laisse entraîner dans les péripéties des deux amies à pied levé. À part quelques longueurs à certains moments, c’est rattrapé par une fin digne des meilleures nouvelles littéraires.

Note : 4.75 / 5

Publié dans Romans | Laisser un commentaire

Le chevalier à la canne à pêche

La saga de l'Antévers, tome 1 : Le chevalier à la canne à pêche par Guilhem (II)Auteur : Guilhem

261 pages (version epub)

Résumé : 

Avec Le chevalier à la canne à pêche, nous sommes au cœur de la littérature fantasy. Le monde est peuplé de formes de vies diverses : des fées, des harpies, des gnomes, des farfadets, un dieu, des géants, des morts-vivants, des revenants cycliques, des anges, des humains, des gorgones et un tas d’autres figures indéfinies. Tous ces « gens » coexistent pour le meilleur et le bien pire. Et c’est le grand conflit intercontinental. Un puissant archange œuvre avec ses fantassins et ses angelots kamikazes à envahir le continent sur lequel notre œil se pose. Un Oracle œuvre à le défendre. Un groupe d’hirsutes compagnons et compagnes sont en quête. Et roule le tonnerre de la vie et du cycle de la guerre, ni bons ni méchants, juste… étants. (Babelio)

Mon avis : 

Un livre de style fantasy qui peut être assez mélangeant au départ. Nous suivons d’une part Sélène, grande maladroite, qui veut faire sa demande en mariage à celui qu’elle croit son sauveur, Tylsä. Alors qu’en réalité, celui qui veille sur elle est l’apprenti boulanger, Lupin. De l’autre côté, nous suivons une équipe composé d’amis aux caractéristiques assez particulières : Sthéna, Prof, At Coum, Geungshi et Anorin. Mon préféré de la bande : At Coum. C’est une sorte de nain, mais il ne faut pas lui rappeler sous peine de déclencher sa colère qui le rend puissant et incontrôlable. Heureusement que Sthéna, une gorgone, sait comment le maîtriser rapidement si le besoin s’en fait ressentir. De plus, il ne peut communiquer qu’en criant et balançant des injures très imagées sortis d’on ne sait où. On a pas d’autre choix que de sourire devant ses pitreries littéraires. Un genre de capitaine Haddock en plus vulgaire.

Côté écriture, même si c’est principalement un roman fantasy, on appréciera le langage poétique d’Anorin. Celui-ci s’exprime en vers et ça le rend distingué par rapport à At Coum. Les personnages sont travaillés, on ressent à travers les mots qu’ils ont chacun leurs caractéristiques distinctives. On pourra aussi apprécier l’amitié profonde entre Sélène et Sthéna. D’un autre côté, certains passages sont longs et manquent de rythme comparativement à d’autres. Aussi, les explications du prof sont parfois floues, heureusement que At Coum viens en rajouter, ça permet de passer les explications dans le beurre.

Et puis, le pêcheur à la canne à pêche dans tout ça? Je vous réserve la surprise de le découvrir.

En bref, je suis pas mal certaine que les amateurs de fantasy apprécieront ce récit. Peut-être auront nous droit à une suite, qui sait!

Note : 4.5 / 5

Merci à Guilhem pour l’envoi de son roman!

Publié dans Romans | Laisser un commentaire

Les Tigres Bleus. Tome 3. La voie du feu

Auteur : Yves Trottier

Éditeur : Les Malins

368 pages

Quatrième de couverture : 

Lors du massacre de son village, Zaki est enlevé par les forces de Morfydd le Brutal. Ce dernier voit en lui un potentiel exceptionnel et un instrument formidable pour sa conquête du royaume. Le terrible seigneur de guerre confie à Ader, le commandant des Mandrills rouges, le rôle d’entraîner Zaki selon les principes de la Voie du feu. D’abord révolté et consumé par la haine, le jeune homme jure de venger la mort de sa famille et la destruction de son village. Or, Ader s’avère un maître inspirant et gagne sa confiance.

Tiraillé entre ses valeurs profondes et le désir de devenir le guerrier le plus redoutable du royaume, Zaki devra surmonter de rudes épreuves qui le transformeront à jamais.

Mon avis :

Je suis totalement accro à cette série!

Si vous n’avez pas encore lu le tome 1, arrêtez votre lecture ici et allez plutôt lire mon avis sur le premier tome ici.

C’est encore le temps de cliquer sur le lien en bleu…

Trop tard! 🙂 Alors que nous avions suivis Lia dans les mines de la Veuve dans le 2e tome, ce 3e tome suit les péripéties de son frère jumeau, Zaki. Rappelons nous que lors de l’attaque de leur village d’Angle-sur-Lac, Zaki fut enlevé par les sbires de Morfydd le Brutal et on avait eu aucun signe de lui après cet événement. On le retrouvera tout de suite après son enlèvement, dans le désert en compagnie de la princesse Céria, capturée afin devenir l’épouse de Morfydd. Ader, selon la demande de Morfydd, prendra Zaki comme élève afin de lui enseigner la Voie du feu et malgré les restrictions de ce dernier, Ader sera un maître inspirant pour le jeune homme. Zaki aura alors comme objectif de devenir le meilleur guerrier du royaume.

Non seulement la technique d’entraînement d’Ader est spéciale, mais elle est aussi efficace. On pourra aussi constater que les Mandrills Rouges ne sont pas que des guerriers sanguinaires et qu’ils ont un code d’honneur. On avait pu apercevoir ces principes lors du combat entre Ader et de Maître Tacim lors du tome 2, mais avec les enseignements d’Ader, on comprend et apprécie mieux leur point de vue.

Aussi, pour mon plus grand plaisir (et probablement le plaisir de la majorité des lecteurs), les chevaliers Albéric Cyprien et Aubert Tibaud sont aussi de retour! Les deux parrains de la princesse Céria n’ont en rien perdu leur langage coloré qu’ils utiliseront à forte dose dans ce tome. Ils sont d’ailleurs fortement présent dans ce tome et à mon avis, on a pas fini d’entendre parler d’eux!

Dernier point, les scènes de combats sont encore une fois magnifiquement décrits! Même que des fois, j’ai eu mal pour eux!

Bon, j’imagine que j’en ai assez dit sans trop ‘spoiler’. Si ce n’est pas déjà fait, ce livre (ou série) ferait un beau cadeau sous le sapin pour vos enfants. Ou vous pourriez même le recommander à des parents qui font leurs cadeaux à la dernière minute, question de leur sauver la mise et d’obtenir leur reconnaissance éternelle. 😉

Note : Coup de coeur ❤

Publié dans Romans | Tagué , | Laisser un commentaire

Vos questions sur l’économie. 75 questions – 75 réponses

Auteurs : Gérald Fillion et François Delorme

Éditeur : Les éditions La Presse

231 pages

Quatrième de couverture : 

Qu’on soit aux études, au travail ou à la retraite, l’économie est au cour de notre vie quotidienne : peu de décision se prennent sans qu’il y ait un enjeu économique, et c’est pourquoi il est important d’en comprendre les rouages essentiels. C’est dans cette perspective que ce livre a été conçu. Vous y trouverez 75 questions et réponses qui vous concernent, allant du prix de l’essence à l’acquisition d’une maison en passant par l’achat ou la location d’une voiture, l’écart des prix entre le Canada et les Etats-Unis, les impôts, les taux d’intérêt, le système bancaire et la dette. Ce livre se veut un outil pratique et accessible écrit dans un langage clair et simple pour vous permettre de comprendre les enjeux socio-économiques de la vie d’aujourd’hui. L’économie n’est pas que l’affaire d’un groupe sélect de PDG, d’économistes ou d’investisseurs !

Mon avis : 

Il y avait une thématique entreprenariat/économie à l’entrée de la bibliothèque publique, c’est pas tellement des thèmes qui m’intéressent mais quand j’ai vu mon Gérald (oui, il est à moi, je suis possessive) sur cette couverture, je n’ai pas eu le choix de l’emporter. Sérieusement, ce gars la est un des deux seuls qui peut parler économie sans que je m’endorme! Le bonus, c’est qu’il vulgarise tellement bien que je comprend la majorité de ce qu’il explique.

Dans ce livre, il parle de notre relation avec l’argent dans les trois premiers chapitres avec des thèmes comme : le taux d’endettement, les hypothèques, les REER et CELI et les impôts. Par contre, si vous recherchez une livre qui vous donne des conseils à propos de votre porte-feuille, je vous conseille En avez-vous vraiment besoin?.

Les chapitres suivants sont plus de nature économie mondiale et portent sur les thèmes suivants : la Banque Centrale, planète économie, dettes nationales, la bourse, les entreprises et l’environnement, économie et énergie.

Il propose aussi des questions bonus sur des sujets que j’aurais même pas pensé, tels que les sites de rencontres, comment choisir son mari, la météo, les LEGO et l’invention de la toilette.

Note : Parfaitement vulgarisé!

Publié dans Ouvrages de référence | Laisser un commentaire

Nekro

Auteur : Sébastien Saulnier

Éditeur : Éditions de l’Apothéose

396 pages

Quatrième de couverture : 

Sébas, un garçon timide qualifié de rejet de la polyvalente, est confronté par hasard à la transformation des gens de son entourage en morts-vivants.

Accompagné de son petit frère, Marco, et de son meilleur ami un peu loufoque et gaffeur, François, ils feront tout pour trouver un moyen afin de survivre parmi ce chaos.

Portant secours aux citoyens de leur ville natale, ils s’associent avec d’autres jeunes adolescents de leur âge. Certains d’entre eux feront face à la perte de leurs proches, tandis que d’autres trouveront l’amour dans ce conflit apocalyptique. Leur univers sera troublé à jamais lorsqu’ils connaîtront tous la provenance de l’infection.

Une chose est sûre, leur futur ne sera plus ce qu’ils espéraient, à la suite d’une rencontre inoubliable avec deux inconnus. Comment notre héros s’échappera-t-il de cet enfer ?

Mon avis : 

Un roman que j’ai découvert au dernier Salon du livre de la Péninsule acadienne.

Dès le départ, on se sent dans une sorte de Walking Dead version acadienne. En effet, l’action se déroule dans la ville de Tracadie, à divers endroits bien connus des gens de la région, mais qui sont quand même assez facilement imaginable pour les autres.

Tous comme pour The Walking Dead, l’épidémie se répand rapidement d’on ne sait où, saut qu’ici les zombies sont différents. D’après leurs réactions et leurs attaques contre les survivants, les zombies sont plus rapides et semblent conserver un instinct de conservation plus élevé. Le groupe de survivants, composé de Sébas et ses copains, doit agir rapidement afin d’éviter d’être transformés à leur tour. Évidemment, comme nous suivons un groupe d’adolescent, certains ont des réactions assez excessives, des amours vont naître et des rivalités internes vont éclater, ce qui va nuire à leur survie à long terme.

Alors que je pensais que la suite n’allait être qu’une tuerie de zombies, il y a un heureux retournement de situation. On apprendra comment l’épidémie a débuté et comment combattre les zombies. Sébas deviendra le leader de ce groupe dévoué à la survie de la race humaine, mais bien des questions demeurent en suspension.

Côté écriture, j’aurais bien aimé que les personnages parlent acadien avec les expressions bien de chez nous, mais pas trop chiac non plus, l’action se déroule quand même à Tracadie, sauf que l’auteur à décidé que ses personnages allaient parler un français standard, ce qui rend le roman accessible à tous. Mais ça c’est une question de goût personnel, ça n’enlève rien à la qualité du récit.

Note : 4.5 / 5

Publié dans Livres acadiens, Romans | 1 commentaire

Entendre le monde (Nouvelle)

Entendre le Monde par BouzouAuteur : Jean-Louis Bouzou

35 pages format epub

Quatrième de couverture : 

Il y a un peu plus de deux ans, après une sévère dépression, suite à une rupture sentimentale, je quittai Marseille pour venir m’installer dans un petit village de l’arrière-pays : Tourrières. Lorsque j’arrivai, la commune était en pleine effervescence : un enfant avait disparu qui fut rapidement retrouvé par le Père Pantosque : un vieil homme étrange qui allait changer pour toujours le cours de ma vie…

Mon avis : 

Voilà une nouvelle qui allie le conte et les légendes du terroir. Afin de se ressourcer, Jehan va s’exiler à la campagne et va faire la connaissance du père Pantosque alors que le village est aux émois suite à la disparition d’un jeune garçon. On raconte que le père Pantosque est un véritable sorcier avec des pouvoirs. Jehan va pourtant apprendre à s’apprécier et à aimer la nature qui l’entoure grâce à l’apprentissage que lui prodigue le père Pantosque.

Écrit à la première personne, ce récit est emballant dès le départ. J’ai eu l’impression de me retrouver à quelque part dans le terroir français. De plus, cette nouvelle nous rappelle que l’on est fortement lié à la nature.

Note : Parfait!

Merci à Jean-Louis Bouzou pour l’envoi de sa nouvelle!

Publié dans Romans | 1 commentaire